L’OM déclare la guerre aux journalistes
L’OM déclare la guerre aux journalistes
Par Sylvain Poncet

A ceux qui s’imaginent qu’être journaliste suiveur de l’OM était un métier de rêve, je vais leur dédier cet article. Oui parfois la joie et le sourire font partie de mon travail. Oui j’ai hurlé quand Brandao qui n’est pas ma tasse de thé footballistique a marqué face à l’Inter. En mai 2010, je suis parti sous une pluie battante en moto au stade assister au sacre du club que je suis, supporte, aime.

Aujourd’hui, l’Olympique de Marseille a pondu un nouveau règlement intérieur qui régit les relations entre le club et les journalistes. Ce texte envoyé dans la boite mail de chaque journaliste est teinté d’une paranoïa anti-journaliste affligeante. On comprendrait ces mesures de rétorsions si la Commanderie était la base arrière d’un lanceur de missiles nucléaires. Là on parle d’un club de foot dont la vie se fait par les médias et pour les médias et à travers eux pour le public. Parce qu’il y a des supporters, parce que l’OM est le club le plus populaire, il y a des journalistes. Un journaliste c’est quoi? Un témoin, quelqu’un qui rapporte ce qui se passe et qui met l’information en perspective. Comme un joueur de puzzle qui assemble des pièces pour donner à voir, à entendre, à lire un ensemble cohérent. Pour exécuter correctement son travail, un journaliste doit voir, poser des questions, obtenir des réponses, écrire, monter ses images et diffuser.

 

 

Bienvenue en Tchétchénie!

 

 

A chacun des ces stades, l’Olympique de Marseille a pondu une mesure de rétorsion. Première mesure, l’OM impose un système d’accréditation pour assister aux conférences de presse et aux entrainements. Ce qui permet de contrôler l’accès à la Commanderie, éventuellement de retirer la possibilité de venir écouter Elie Baup en cas d’article mal accueilli par la direction de la communication. La liberté de la presse? Je pense qu’on s’en bat les roustons. Ce qui est cocasse quand on sait que beaucoup d’anciens journalistes sont recasés là-bas à commencer par Luc Labboz.

La Direction de la Communication et des Medias du Club a aussi le pouvoir de suspendre, retirer ou annuler l’accréditation d’un média notamment en cas de manquement aux règles du présent Règlement. 

Au cours de la conférence de presse, désormais en direct sur les médias du club (ou comment le club utilise à bon compte les questions et donc le travail des journalistes pour créer un contenu pas cher), les journalistes devront se fader les questions des présentateurs d’OMTV. Pour la faire courte, c’est comme si nous venions en plein enregistrement d’une émission en directe d’OMTV poser nos questions, planter notre caméra et le diffuser en direct sur Dailymotion. Rappelons qu’OMTV est une télé certes mais qu’elle n’est pas un média. Les présentateurs d’OMTV ne sont pas journalistes. Ils font de la télé mais sont salariés d’un club de foot. Important pour la crédibilité du métier de journaliste. Avoir une carte de presse ne donne pas tous les droits, c’est certain mais il protège le journaliste. Son indépendance par rapport au sujet qu’il traite notamment.

En conférence de presse, l’OM fliquera les journalistes pour qu’ils n’utilisent pas leur ordinateur pour twitter ou Facebooker des infos. OMReplay avait innové en la matière puisque nous avons il y a déjà longtemps lancé, en premier, le live tweet de la conférence de presse. On twitte la quasi totalité de la conférence de presse, en tout cas ce qui nous semble le plus intéressant. Twitter en soi, on s’en fout, le nombre de followers aussi. On se disait juste que le supporter pouvait suivre du bus, du boulot, de son bain, de son lit l’actualité de son club préféré. Outre le fait que tout le monde s’y est mis (y compris OM.net), l’OM interdit donc aux journalistes de twitter.

Dans ce cadre, les communications (appels et réceptions), SMS, navigation internet et toutes autres utilisations des téléphones portables ou des tablettes numériques sont strictement interdites au cours des POINTS PRESSE OM.
En conséquence, les téléphones portables et tablettes numériques doivent être éteints et mis hors service.

L’usage d’ordinateurs portables dans la salle de conférence de presse OM n’est permis qu’à des seules fins professionnelles (rédaction de texte sur fichier word… ).

 

Rédaction de fichier word… Quelle mascarade! Poursuivons ce règlement stupide. L’OMTV sera le seul média à pouvoir diffuser en direct les conférences de presse. Si demain Canal+ ou BeIn Sport, grands argentiers du football français et donc de l’OM, veulent le faire, on leur dira non? Alors qu’ils ont claqué des millions d’euros en droits télé? De qui se moque-t-on? OMReplay est tout à fait capable aussi de diffuser en direct sur Dailymotion mais ne paye rien. Que va-t-il se passer? Ah oui aussi, parfois on mettait en ligne l’intégralité de la conférence de presse. La dernière était celle de Dédé Gignac parce qu’on avait trouvé vachement bon l’attaquant olympien. Ben maintenant c’est interdit. De quel droit? On ne sait pas.

Aucun media autre qu’OM MEDIAS n’est autorisé à retransmettre en direct ni en intégralité le contenu audiovisuel des POINTS PRESSE OM via quel que procédé que ce soit et sur quel que territoire que ce soit. 

L’OM se réserve aussi le droit d’ingérance dans le contenu de tout média puisque les journalistes télé n’auront pas la droit de diffuser plus de deux minutes d’extrait de la conférence de presse. En clair si Téléfoot fait un sujet de 10 minutes sur Rod Fanni avec trois extraits de 3 minutes, il se passe quoi? La gestapo descend à Boulogne Billancourt?

Sous réserve d’avoir effectué une déclaration préalable auprès du Service de Presse OM via l’Espace Presse du site Internet du Club, les médias/journalistes accrédités sont gracieusement autorisés, dans la limite de l’espace disponible dans la salle de conférence de presse, à capter et à enregistrer par leur propre moyen le contenu audiovisuel d’un POINT PRESSE OM pour intégration d’extraits ne pouvant excéder 120’’ (cent-vingt secondes) au total au sein d’un unique programme audiovisuel d’actualité. 

La dictature ne s’arrête pas là. Quand OMReplay fait des images avec son propre matériel (que nous n’avons pas fini de payer d’ailleurs), l’OM souhaite garder les droits dessus. En clair, si nous vendons des images à Canal+ ou Africable (chaine câblée au Mali), il faudra demander, non seulement l’autorisation, mais éventuellement (tout est permis…) reverser une part de la vente à l’OM. Déjà que le journaliste est emmerdant avec ses questions, l’OM veut le taper au porte-monnaie. Classe.

En tout état de cause, les images des POINTS PRESSE OM, acquises auprès d’OM MEDIAS ou personnellement captées par les médias/journalistes accrédités, sont non libres de droit. Elles ne peuvent être cédées ni mises à disposition au bénéfice de quel que tiers que ce soit et à quel que titre que ce soit. 

N’importe nawak!

 

 

Allez l’OM!

 

 

Aujourd’hui, on en est là. Le journaliste suiveur est devant un champ de barbelés, de petites combines pour entraver la liberté de la presse. On est d’accord, les journalistes ne sont pas tous des saints. Comme dans n’importe quel métier, il y a des cons. Le problème est que le règlement pondu par l’OM ne s’adresse pas aux cons mais à tout le monde. MédiafootMarseille, L’Equipe 21, la Provence, 20 minutes, Métro, La Marseillaise, L’Equipe, Lequipe.fr, France Football, RTL, Europe 1, Le Parisien, France Info, France Bleu, Maritima TV, Infosport, TF1, BeIn Sport, Football365, RMC, OMReplay, LCM, Le Phocéen, France 3, France 2 et des boites de productions bossant en sous-traitant de certaines télés. On est peut-être tous des cons. Ou pas. Car à travers les médias cités, ce sont les supporters de la France entière qui en pâtissent. Les prendrait-on pour des cons eux aussi? Car si tout est si merveilleux sur les médias de l’OM, que viennent-ils chercher ailleurs?

On souhaite vraiment que l’OM gagne dans les mois qui viennent. Que tout se passe bien entre l’entraineur et le directeur sportif, qu’un joueur ne soit pas arrêté bourré au volant de sa bagnole, que les perquisitions cessent, que les loulous débarrassent le plancher, que les rétrocommissions sur un transfert de joueur ne soient qu’un mensonge éhonté, que le marché noir des places pour les matchs soit éliminé, que Margarita Louis-Dreyfus reste actionnaire à jamais de l’OM, que l’OM tape le PSG et Monaco par 3 à 0, que l’OM gagne la Coupe d’Europe, que le Stade soit rempli, etc… Parce que sinon, il y aura toujours un journaliste pour faire le job. Comme le veut mon métier. Règlement de l’OM ou pas.

Sylvain PONCET

Créateur d’OMReplay

Directeur de Publication

Journaliste




13 commentaires

  1. Koty 16.07.2013 à 22:16 #

    Vraiment ça craint ce qu’ils font. Ils pénalisent le club et les supporteurs. Est-ce monnaie courant dans d’autres clubs? Ils veulent garder le monopole et considèrent les médias comme des concurrents… Dommage pour nous.

  2. Antho 16.07.2013 à 22:36 #

    Si la LNF a un règlement autorisant les médias à utiliser librement les images de L’OM, club affilié, ils ne peuvent rien interdire.

    Je bosse dans un club affilié à une Ligue Nationale dans un autre sport et mon patron désireux de récupérer des clichés auprès des médias sous couvert de « droit à l’image » a été remballé, textes légaux sur la presse et sa liberté à l’appui et convention Ligue Nationale démontrant que le club en s’affiliant à la Ligue approuve le règlement général et pas celui qu’il décide arbitrairement

    Après, s’ils veulent ne rien laisser filtrer et ne pas faire de conf’ en jour de semaine et en jour d’entrainement, ils peuvent mais rien ne peut les autoriser à limiter les diffusions de prises.

    De mémoire, il y a des conférences de presse obligatoires en LNF.

    En fouillant dans les divers textes, vous pouvez tous ensemble saisir la LNF ;-)

    Bon courage !

  3. om 17.07.2013 à 10:14 #

    Quel est le but de ce nouveau règlement j’ai pas bien compris !

  4. Jean-Baptiste Fontana 17.07.2013 à 11:12 #

    Bonjour,
    deux trois commentaires en vrac pour restaurer un rapport de force décent entre médias d’information et le club :
    - Est-ce qu’il existe une association de journalistes sportifs qui pourrait monter au créneau ? ( organisation d’une conférence de presse, communiqué de presse, boycott général d’un match…). S’il n’existe pas d’asso de journalistes sportifs, il y a aussi le club de la presse et/ou le CMC qui pourraient s’en saisir.
    Comment réagissent les autres journalistes ? solidaires?
    Par exemple, le Syndicat de la Presse en ligne d’information indépendante est plusieurs fois monté au créneau pour dénoncer des abus contre les journalistes et les sites d’information.
    - J’ai vu comment le règlement est tourné en dérision sur twitter. Une bonne pétition, avec des signatures prestigieuses et bcp de signataires serait aussi un acte fort.

    Je pense perso, que ce milieu est quand même bien pourri par l’argent, et que les mots « déontologie », « presse », « journalisme » n’évoquent pas grand chose pour ces dirigeants sportifs (alors même, comme tu le précises, qu’il y sont souvent issus…).
    C’est sûrement la raison principale pour laquelle nous sommes toujours resté loin de ce sport.

  5. jtencule 17.07.2013 à 13:23 #

    vous (les baveux) nous chier dessus à longueur d’année , avez une haine viscérales de L’om et cautionnez la censure du mouvement ultra, vous croyez qu’on va pleurer pour vous? on a assez a faire avec la repression anti ultra. vous servez à rien. moins de com= moins de footix= des virages vivants. boycoter vous nous rendrez service

  6. careca 17.07.2013 à 14:18 #

    Si je peux me permettre, il faut arrêter d’utiliser la « liberté d’expression » pour ce genre de cause. Là il s’agit juste d’un gâteau, que l’organisateur de la soirée souhaite manger en entier.
    Quelle est la valeur ajoutée d’un journaliste tierce de « live-tweeter » les mêmes phrases à la virgule près que ce que l’on peut trouver sur le fil d’OM.net ?
    Ils prennent ces mesures pour éviter la dispersion de l’audience et pour augmenter les visites sur OM.net, les followers du compte officiel et les abonnements à OMtv…et vous vous êtes juste en colère qu’on vous vole votre part du gâteau (et je peux vous comprendre). Mais ne mettez pas en avant la défense de la liberté d’expression pour une question aussi futile que la conf’ de presse d’un club de foot.

    Et pour finir, c’est pas comme si l’impartialité des journalistes qui suivent les clubs était à toute épreuve, tout le monde sait qu’il faut être complaisant avec la direction pour être au « coeur de l’info ».. enfin bref, c’est que du foot..

  7. ki 17.07.2013 à 15:39 #

    C est simple
    boycottez les conférences de presse et les entraînements et ne parlez plus de l OM
    et ils reviendront à plat ventre

    sinon en Tchétchénie pourquoi pas en Russie ?

  8. Sylvain Poncet 17.07.2013 à 16:01 #

    Quel Gâteau? Tu as vu de la chantilly ici? De la pub? Argument irrecevable pour nous!

  9. Sylvain Poncet 17.07.2013 à 16:07 #

    Bonjour Jtencule,

    Je vois que tu viens de nous découvrir et je t’en remercie. Quand tu parles d’une « haine viscérale de l’OM », tu te trompes de site. De plus on ne cautionne aucunement la censure du mouvement Ultra. Au contraire, Le CU84 est en lien en bas de page sur notre site. Nous avons beaucoup d’amis parmi ce groupe de supporters. Je t’invite aussi à lire cet article http://omreplay.fr/2013/03/06/om-flicage-en-vue/ . OK on sert à rien. Pas à toi, sans doute. donc oublie nous et tu nous rendras service.

    La bise baveuse

  10. le Gardien 17.07.2013 à 16:16 #

    Salut Sylvain,

    je viens de lire ton article. Intéressant et révélateur. Je me permets de le relayer auprès des copains du Phocéen.fr.

    On pourra en discuter là-bas si tu veux.

    A bientôt

  11. Bastian 17.07.2013 à 17:26 #

    Vous n’avez qu’à arrêter de faire des articles et des reportages sur ce club de m***e et ça nous fera des vacances à nous autres supporters de clubs « normaux » (tout sauf PLM), tout en tuant leur business basé sur le relais par les médias.

  12. Guillau 17.07.2013 à 21:35 #

    Bon courage Sylvain avec ce règlement débile.

    Guillaume de Lyon ;)

  13. Sophie Sicoi 22.07.2013 à 01:22 #

    Je viens commenter la phrase
    « On comprendrait ces mesures de rétorsions si la Commanderie était la base arrière d’un lanceur de missiles nucléaires. Là on parle d’un club de foot dont la vie se fait par les médias et pour les médias et à travers eux pour le public. »

    Je suis à la commanderie compléter le dossier d’inscription à l’école de foot de mon petit neveu de 5 ans.
    Le vigile de l’entrée m’a gentiment laissée entrer avec mon scooter, alors que j’aurais dû me garer à l’extérieur et y aller à pieds.
    Après avoir remis les documents, je me dirige vers la sortie en scooter quand Didier DESCHAMPS arrive et va se garer. Désirant lui parler depuis longtemps, je fais aussitôt demi-tour et je suis son véhicule.

    Je n’aurais pas le loisir d’arriver jusqu’à lui. Un vigile me crie et me courre après. S’il avait été armé, pas sûre qu’il n’aurait pas tiré. Un autre surgit de NO WHERE me barre la route et dit à un troisième par son talkie-walkie : « ça y est, je l’ai ».

    Je plaisante? non, ils m’ont vraiment fait peur. En tous les cas, l’esprit m’a fait peur, ils font ce que la Commanderie leur demande.

    Pour l’anecdote, j’ ai 53 ans et plutôt genre mammie, que terroriste ou kidnappeur.

    Et la Commanderie me méprise, quand elle me traite ainsi, alors qu’elle encaisse tous mes achats de maillots, de joggings, d’objets de pub, alors que j’ai fait passer la passion de l’OM à mon neveu dès l’âge de trois ans en l’emmenant au stade, en l »inscrivant au club, en y sacrifiant tous les mercredis etc

    La Commanderie méprise les personnes qui attendent des heures le passage des joueurs, sans obliger ces joueurs à descendre de leur voiture et passer une demie heures avec les supporters. Une part de leur salaire ne peut elle être dédiée aux signatures? dites moi un peu le prix de leur salaire horaire?

    J’ai oublié de me réabonner cette année. pas grave, je pense que la Commanderie n’a cure d’une simple supportrice.

    Sophie Sicoi
    s13s@laposte.net

News - 07.10.2013

OM – PSG : le barOMètre

Que faut-il retenir de la prestation des joueurs de l’Olympique de Marseille face au PSG? La principale chose est que […]

News -

OM – PSG: la zone mixte

Peu de joueurs de l’OM se sont arrêtés en zone mixte. Les cadres comme Steve Mandanda, André Ayew, Nicolas Nkoulou […]

News - 01.10.2013

C1 | Dortmund 3-0 OM : le barOMètre

Mandanda : Trois buts encaissés, quelques parades et une bourde. Le portier de l’OM est passé par toutes les émotions… surtout […]

News -

C1 | Dortmund 3-0 OM : la feuille de match

Le onze de l’OM Mandanda – Fanni, Nkoulou, Mendes, Mendy – Romao, Imbula – Payet, Valbuena, André Ayew – Khalifa […]

News - 28.09.2013

L1 – J7 / Lorient 0-2 OM : la feuille de match

Le onze de l’OM Mandanda – Fanni, Nkoulou, Mendes, Mendy – Romao, Imbula – Payet, Valbuena, André Ayew, Gignac Le […]

News -

L1 – J7 / Lorient 0-2 OM : le barOMètre

Mandanda : Pas de grande parade à faire dans le match, mais il a été très sécurisant dans le match, avec […]